Notre ferme familiale est située à Senonches dans Le Perche en Normandie

Toutes nos céréales et tous nos légumes secs sont cultivés sur place dans le respect des normes de l’agriculture biologique.
Après avoir cultivé des blés « anciens » comme l’épeautre, le blé de Khorasan, l’engrain et le sarrasin,
La Patte Jeanjean a lancé les lentillons et maintenant le fameux quinoa du Perche.
Cette année nous attendons notre première récolte de chanvre.
Nous préparons de nouveaux produits originaux, bons pour la santé et très fins en goût.

Nos blés ont tous leurs propres propriétés nutritives et gustatives.

De manière artisanale, nous les associons pour en tirer le meilleur et obtenir des produits uniques.

Le froment ou blé tendre

  • Les blés tendres que nous cultivons sont des variétés anciennes, à faible rendement et à haute teneur en protéines.
    Ces variétés rustiques contiennent un gluten différent, plus digeste que les variétés récentes, dites améliorantes.
    Ainsi, notre assemblage de froment, de blé des Pharaons et d’épeautre donne des pâtes beaucoup plus parfumées et digestes.
  • Pourquoi des pâtes au blé tendre ? Les Italiens ont pris l’habitude de faire leurs pâtes avec du blé dur car celui-ci pousse mieux en bordure de Méditerranée, or le blé tendre est très répandu en Normandie.
  • Bon à savoir : notre mélange présente de nombreuses qualités nutritionnelles, notamment grâce aux protéines ! C’est lui qui va donner de la tenue et de la couleur à nos pâtes.
  • Appelé « blé des Gaulois », l’épeautre était cultivé 5 000 ans avant J-C. Il constituait alors la base du régime des peuples latins. Il fut délaissé au profit du blé à haut rendement.
    Quasiment disparu, on redécouvre l’épeautre aujourd’hui dans l’agriculture biologique avec son subtil goût de noix
  • L’épeautre est excellent et délicat. Son système racinaire très puissant lui permet de pousser dans des terres très pauvres. Cette céréale ne réagit pas aux engrais chimiques à base d’azote et aux radiations, c’est pourquoi on la retrouve surtout en culture biologique.
  • Du point de vue diététique, l’épeautre contient tous les sels minéraux essentiels dans le cadre d’une alimentation saine.
  • On l’appelle le « caviar des céréales » !

L’épeautre

Le blé de Khorasan

  • Selon la légende, des semences de blé ancien auraient été prélevées dans des tombes égyptiennes millénaires, d’où le nom de blé des Pharaons.
  • Plus connu sous la marque déposée Kamut®, le blé de Khorasan (ou blé des Pharaons) est principalement cultivé dans la Région de l’Iran. Il s’agit d’une variété de blé dont l’épi porte des grains trois fois plus gros que le blé dur.
  • Le blé des Pharaons contient de 20 à 40% plus de protéines que le blé tendre. Sa richesse en glucides, lipides et potassium lui confère une valeur nutritionnelle élevée permettant d’éviter l’apparition des maladies cardiovasculaires.
  • La farine de Khorasan a un goût particulier qui évoque celui du beurre de noisette, donnant ainsi une saveur douce et légèrement sucrée à nos fameuses pâtes artisanales.
  • Originaire de l’Asie du Nord-Est, le sarrasin est apparu au XIVe siècle en Europe. Aujourd’hui, sa culture est en voie de disparition en France.
  • Le sarrasin est pourtant un grain hautement nutritif qui contient tous les acides aminés essentiels, très riche en protéines et en fibres solubles.
  • Le sarrasin est une plante à fleurs annuelles. Il mesure de 20 à 70 cm de haut et possède des feuilles en forme de cœur renversé.
  • Il est dépourvu de gluten et convient aux personnes qui y sont intolérantes. Cela rend cependant le sarrasin difficile à travailler, en raison de l’absence du rôle de liant que joue habituellement le gluten, donnant une bonne tenue à nos pâtes bio.

La Patte Jeanjean a relevé le défi en créant La P’tite Tini Sarrasin avec son petit goût de noisette !

Le sarrasin ou blé noir

L’engrain
(ou petit épeautre)

  • L’engrain (ou le petit épeautre) a été découvert 7 500 ans avant J.-C. Avec le blé amidonnier, l’engrain est la première plante domestiquée par l’homme ! Sa culture a ensuite été répandue en Europe mais a fortement régressé depuis le XXe siècle, en raison de son faible rendement.
  • Il s’agit d’une plante moyenne pouvant atteindre les 150 cm. Un épi ne contient généralement qu’un seul grain, d’où le nom d’engrain. En France, on le trouve en Haute Provence où il pousse aux côtés des légumineuses et de la lavande, mais aussi dans nos champs bios du Perche !
  • C’est sa douce odeur de miel qui donne ce goût unique à notre P’tite Tini Engrain.

Rare, bon et bio, l’engrain saura vous ravir !

  • Originaire d’Amérique du Sud, le quinoa pousse sur les hauts plateaux de Bolivie depuis plus de 5 000 ans. Les Incas l’appelaient « chisiya mama » qui signifie en quechua « mère de tous les grains ».
  • C’est dans les années 1970 que les pays industrialisés, en quête d’une alimentation plus saine, découvrent le quinoa. Il est aujourd’hui devenu très populaire en Europe et se cultive désormais dans le Perche !
  • Il existe deux sortes de quinoa ; le « quinoa amarga » (amer) et le « quinoa dulce » (doux). Pour notre ferme familiale, nous avons privilégié le quinoa dulce pour ses qualités gustatives.
  • Le quinoa est très digeste, sans gluten, pauvre en lipides mais riche en fer alimentaire et en protéines.

Avec son fort taux de protéines, il convient à une alimentation végétarienne !

Le quinoa :
une pseudo-céréale

Les lentillons
du Perche

  • Les lentillons sont les lentilles les plus riches en nutriments. En effet, du fait qu’ils soient semés à l’automne, alors que les autres variétés de lentilles sont semées au printemps, ils trouvent tout le temps de puiser davantage de nutriments dans le sol.
  • Déjà cultivée à l’époque romaine, cette légumineuse est appréciée pour son goût boisé, sa texture fondante et sa facilité de préparation.
  • Le lentillon pousse en terrain léger et sablonneux dans un climat plutôt frais, correspondant ainsi à une culture bio dans le Perche.
  • Naturellement sans gluten, le lentillon conviendra à ceux qui y sont intolérants mais également à une alimentation végétarienne en raison de ses nombreuses vertus nutritionnelles !

Petit, bio et excellent, le lentillon du Perche est unique !

  • Le pois cassé n’est autre qu’un petit pois mûr qu’on a laissé grandir. Récolté à maturité, il est devenu rond et dur. Il est ensuite décortiqué dans notre ferme, où il perd son enveloppe et se sépare en deux, prenant ainsi le nom de pois cassé.
  • Les pois cassés poussent dans les cultures à climat tempéré, convenant donc parfaitement à nos champs bio du Perche !
  • On estime que cette légumineuse a commencé à être cultivée il y a plus de 8 000 ans en Mésopotamie. Le pois cassé est traditionnellement important dans certains pays comme l’Inde ou l’Ethiopie, mais relativement délaissé comme féculent et source de protéines dans les pays occidentaux.

Le pois cassé du Perche n’a pas fini de vous étonner !

Le pois cassé
du Perche

Cliquez pour découvrir :

Nos légumes secs bio du Perche

Cliquez pour découvrir :

Nos pâtes artisanales bio